damas

L’armée de Terre russe à Damas

05.03.2018

Tous les commentateurs ont souligné au cours des quatre dernières années l’impossibilité pour la Russie de déployer des troupes terrestres face aux jihadistes en Syrie au risque de revivre leur défaite d’Afghanistan.

Alep. Le bal des hypocrites

26.09.2016

« La Russie et l'Iran pourraient devenir les « complices de crimes de guerre » à Alep s'ils ne changent pas d'attitude en Syrie  » a par ailleurs déclaré dimanche le ministre français des affaires étrangères, Jean-Marc Ayrault.