Ukraine : l’OTAN attaque

Lundi, 21 février, 2022 - 16:30

L’artillerie à canon des Forces armées ukrainiennes a bombardé les positions de la RPD et de la RPL dans le Donbass pendant toute la nuit, a rapporté l’agence de presse russe Avia.pro.

Les forces armées ukrainiennes ont mené toute la nuit des frappes d’artillerie lourde sur le territoire du Donbass contrôlé par les Républiques populaires de Lougansk et de Donetsk. Les frappes ont été livrées non seulement avec l’utilisation de mortiers, mais également avec des pièces d’artillerie de gros calibre et, selon un certain nombre de sources, avec l’utilisation de plusieurs systèmes de lance-roquettes de 122 mm.

Les coups ont été portés par l’armée ukrainienne presque sur toute la ligne de front. Cela a permis d’infliger des dégâts importants à la première ligne de défense des milices, bien que les forces armées ukrainiennes n’aient pas fait de percée, réalisant apparemment que cela pourrait entraîner des pertes à grande échelle.

Alors que toute la partie ouest de la RPD et la partie nord de la RPL ont été soumises à des attaques, les experts affirmant que les forces armées ukrainiennes attaquent les républiques autoproclamées depuis exactement un jour.

Or, des pauses insignifiantes dans les attaques ont été observées, mais plus tard, avec le début de l’obscurité, les bombardements ont repris.

Il convient de noter que, selon des informations non confirmées, les forces armées ukrainiennes ont activement utilisé des systèmes de missiles antichars, y compris des systèmes de fabrication étrangère dans le Donbass où le début d’une évacuation massive de la population civile vers la Russie a été annoncé.

L’armée ukrainienne a attaqué des installations stratégiques dans le Donbass. Des attaques à grande échelle de l’artillerie ukrainienne ont été infligées non seulement aux positions de la milice, mais également à divers types de voies de communication, y compris les voies ferrées, les routes et les échangeurs reliant à la fois la RPD et la RPL, et les républiques autoproclamés avec des villes russes.

Les évolutions montrent que des groupes de sabotage et de reconnaissance des forces armées ukrainiennes opèrent à proximité immédiate de la ligne de contact.

Le chef de la République populaire autoproclamée de Donetsk, Denis Puchiline, a déclaré d’urgence qu’en raison du début d’affrontements à grande échelle dans le Donbass, une évacuation massive de la population civile vers la Russie a commencée dans la République populaire de Donetsk. Selon Pouchiline, cela est également dû au début de l’offensive des forces armées ukrainiennes attendue dans les prochains jours.

« À partir d’aujourd’hui, 18 février, un départ massif et centralisé de la population vers la Fédération de Russie a été organisé. Tout d’abord, les femmes, les enfants et les personnes âgées sont soumis à des évacuations. Nous vous prions de bien vouloir écouter et prendre la bonne décision. Un départ temporaire sauvera la vie et la santé de vous et de vos proches. En accord avec les dirigeants de la Fédération de Russie, des lieux d’accueil et d’hébergement de nos citoyens sont prêts dans la région de Rostov. Les évacués recevront tout le nécessaire. Toutes les conditions sont réunies pour une transition rapide aux points de contrôle », a déclaré Denis Pouchiline dans un appel d’urgence aux citoyens de la République populaire autoproclamée de Donetsk.

 

Source : Pars Today