«Que les Israéliens attendent notre riposte!»

Lundi, 26 août, 2019 - 00:52

Le secrétaire général du Hezbollah a déclaré la guerre à Israël : « Le Hezbollah ne permettra pas un remake du scénario irakien au Liban ! »

Seyyed Hassan Nasrallah, secrétaire général du Hezbollah libanais, a pris la parole lors d’une vidéoconférence dimanche dans le village d’Aïn, à l’occasion du deuxième anniversaire de la libération de Jeroud Arsal à la frontière avec la Syrie.

Au début de son discours, il a indiqué que ses déclarations étaient une « première réaction aux agressions de ce matin du régime israélien contre le Liban et la Syrie ».

Et Nasrallah de poursuivre :

« Ce qui s’est passé hier soir était éminemment dangereux. Personne n’a le droit de le prendre à la légère et de s’en moquer. Ce fut une frappe qui n’a pas été faite par n’importe quel drone, ce n’était pas un de ces appareils qu’on achète sur le marché. Le premier drone était un appareil de reconnaissance, non armé. Le Hezbollah n’a pas abattu ces drones.

Le second drone était un drone kamikaze et il avait pénétré dans le ciel libanais pour y mener une attaque suicide. Mais Dieu merci, l’attaque a eu lieu le soir et les habitants ne se trouvaient pas sur les lieux sinon il y aurait eu des morts et des blessés.

Il s’agit de la première attaque au drone suicide du régime sioniste contre le Liban depuis août 2006. Or le Hezbollah ne permettra à aucun prix que ce genre d’agression et de violation se reproduise et utilisera tous les moyens dont il dispose pour l’empêcher. 

Le gouvernement libanais pourrait se plaindre auprès du Conseil de sécurité, mais ce n’est pas cela qui arrêtera Israël. »

« Il est révolu le temps où les avions israéliens s’infiltraient dans le ciel du Liban et s’attaquaient aux régions et aux sites libanais en toute impunité. Le Hezbollah n’acceptera aucun retour en arrière quel qu’en soit le coût. »

« Le Hezbollah abattra désormais tout drone israélien qui s’aventurera dans le ciel du Liban, car ce sont des drones tueurs et non pas de reconnaissance. » 

Plus loin dans ses propos, il a évoqué la frappe de samedi soir contre le sud de Damas :

« Le Hezbollah ne plaisante pas.Et par le passé, nous n’avons jamais plaisanté. Nous avons déjà dit que si Israël tue nos frères du Hezbollah, nous allons riposter non pas dans les fermes de Chebaa, mais au Liban même ! Je dis haut et fort à l’armée israélienne déployée le long du mur de séparation : tiens-toi prête et attends-nous ; un, deux, trois ou quatre jours, attends-nous ! Je dis haut et fort aux Israéliens que le Hezbollah ne laissera pas sans réponse ce qui s’est passé hier soir. Netanyahu a la tête à sa réélection. Les partis politiques israéliens ont l’habitude de se faire élire au prix du sang des peuples de la région, des Irakiens, des Syriens des Palestiniens. Or cette fois l’élection en Israël se fera au prix de votre sang à vous les Israéliens. Où qu’il soit, Netanyahu vous attire des ennuis !

Netanyahu a peur de l’issue des élections du mois de septembre : pour lui, ce sera la primature ou la prison. Mais le Premier ministre israélien entraîne les sionistes au bord du précipice. »

Et au Liban si quelqu’un s’inquiète de notre riposte, qu’il aille parler aux Américains et leur demander de faire en sorte qu’Israël respecte ses engagements. Nous sommes prêts à ne pas manger à notre faim mais il est hors de question de perdre notre dignité et nous ne permettrons pas à qui que ce soit de bafouer notre dignité, de la menacer. Le Hezbollah ne permettra jamais un retour en arrière, un retour à l’époque de l’impunité des sionistes. »

 

Source :PressTV