Pour céder au lobby transgenre, des hôpitaux anglais ne parlent plus de lait maternel mais de “lait humain”

Jeudi, 25 février, 2021 - 13:39

Le Nouvel Ordre Mondial est aussi sexuel, nous le répétons souvent. Le lobby LGBT y a une place de choix et fait office de nouvelle norme promue par tous les moyens. Au mépris du réel, le transgenre prétend donc maintenant pouvoir jouer le rôle du père ou de la mère d’un enfant selon ses caprices et non selon sa réalité biologique. Et ce déni du réel s’impose dans de nombreux organismes officiels occidentaux.

Un nouvel exemple nous est fourni par des hôpitaux britanniques qui ne parlent plus de père ou de mère mais de parent 1 et 2, et abandonnent l’usage de l’expression lait maternel pour la remplacer par “lait humain” qui serait moins discriminante pour les transgenres.

Source : Média Presse Info