Les militants capturés prenaient chacun trois comprimés d’agents de guerre chimique

Mercredi, 20 avril, 2022 - 19:12

« Les prisonniers de guerre donnent clairement l’information, et c’est confirmé, qu’ils ont régulièrement pris 3 comprimés de produits chimiques de combat chacun. En conséquence, ils deviennent alertes, joyeux et insensibles à la douleur.

Je crois que jusqu’à présent, c’est un fait peu remarqué que ce conflit particulier est le premier site d’essai au monde pour l’utilisation massive d’agents de guerre chimique. Les Américains les fournissent en quantités démentielles et les regardent affecter les troupes sur une longue période, d’autant qu’ils ne se soucient pas de ce qu’il advient de ces personnes par la suite ».

Source : Politikus

traduction : Avic pour Réseau International