LE PASS SANITAIRE BIENTÔT OBLIGATOIRE POUR LES MARIAGES

Vendredi, 6 août, 2021 - 17:30

Pour assister à un mariage dans un lieu loué pour l'occasion, il faudra montrer son pass sanitaire. La mesure doit entrer en vigueur le 9 août, une fois la loi promulguée.

En plus de l'invitation, il faudra désormais se munir de son pass sanitaire pour assister à un mariage. La mesure, inscrite dans le projet de loi sur l'extension du pass sanitaire, entrera en vigueur le 9 août, la loi ayant en grande partie validée ce jeudi par le Conseil constitutionnel.

Concrètement, les invités devront présenter leur pass sanitaire si la cérémonie se déroule dans un lieu loué pour l'occasion. Par contre, le pass sanitaire ne sera pas obligatoire pour accéder aux lieux privés comme une maison de famille.

"A partir du moment où vous louez un établissement, que ce soit un château, un restaurant ou une salle de réception, le pass sanitaire sera exigé", détaille pour BFM Business Mélissa Humbert-Ferrand, présidente de l’Union des Professionnels Solidaires de L'Evénementiel (UPSE).

Mais qui devra le contrôler? "Par défaut, pour les établissements loués, ce sera aux mariés de se charger du contrôle des pass sanitaire", assure la présidente de l'UPSE. La loi pourrait laisser la possibilité aux mariés de négocier avec le gérant qu'il contrôle lui-même les pass sanitaires à l'entrée de son établissement.

"Ca pourra être prévu dans le contrat de location", avance Mélissa Humbert-Ferrand. De cette manière, les gérants s'assurent que les justificatifs sont bien vérifiés, et les mariés n'ont pas à endosser le rôle d'intendant. Comme pour les restaurants et les lieux culturels recevant du public, ils ne seront pas responsables du contrôle de l'identité du titulaire du pass sanitaire.

Un procédé fastidieux pour les futurs mariés

Contrôler soi-même le pass de ses invités réclame une bonne organisation. Officiellement, les particuliers ne sont pas autorisés à utiliser l'application TousAntiCovid Verif pour scanner les QR code des pass sanitaire. Même si en pratique, l'application ne réclame pas à l'utilisateur de prouver qu'il est habilité à l'utiliser, en vertu d'un décret du 19 juillet.

"On invite les mariés à anticiper et à réclamer les justificatifs de chaque invité avant la cérémonie, afin que le jour J, il n'y ait plus que les tests de dernière minute à contrôler", détaille la présidente de l'UPSE.

Elle l'affirme, certains futurs mariés exigaient déjà le pass sanitaire à leurs convives depuis plusieurs semaines pour "se rassurer". La mesure est globalement bien acceptée.

"Les gens comprennent que le pass soit exigé pour un événement exceptionnel qui rassemble de nombreux invités. Ca ne provoque pas les mêmes réticences que l’instauration du pass sanitaire dans la vie de tous les jours", assure Mélissa Humbert-Ferrand.

Source : BFM TV