Le nouveau chef par intérim du Pentagone : « Toutes les guerres doivent prendre fin »

Mercredi, 18 novembre, 2020 - 20:22

Dans son premier message aux forces militaires américaines, le chef par intérim du Pentagone, Chris Miller, a, comme relaté par CNBC, déclaré qu’il était temps de mettre fin aux guerres américaines au Moyen-Orient. 

Chris Miller, le nouveau secrétaire américain à la Défense par intérim, a écrit :«Nous avons relevé le défi; nous avons tout donné. Maintenant, il est temps de rentrer à la maison».

Dans son premier message aux forces militaires américaines, le chef par intérim du Pentagone, Chris Miller, a déclaré qu'il était «las de la guerre» et qu'il était temps de mettre fin aux conflits américains au Moyen-Orient. Lundi, Miller a accédé au poste de secrétaire à la Défense par intérim après le renvoi soudain décidé par Donald Trump du secrétaire à la Défense Mark Esper. 

Il a écrit, comme précisé par CNBC, un message tôt samedi dernier à destination des employés du ministère de la Défense qu'«en effet, ce combat a été long, nos sacrifices ont été énormes et beaucoup sont fatigués de la guerre - j'en fais partie - mais c'est la phase critique dans laquelle nous faisons passer nos efforts d'un rôle de leadership à un rôle de soutien» car «nous ne sommes pas un peuple de guerre perpétuelle - c'est l'antithèse de tout ce que nous défendons pour lequel nos ancêtres se sont battus. Toutes les guerres doivent prendre fin». Le chef par intérim du Pentagone a rajouté que les Etats-Unis étaient «sur le point de vaincre al-Qaïda et ses associés» et que «nous avons relevé le défi; nous avons tout donné.

Selon un rapport du département de la Défense, cité par CNBC, les guerres en Afghanistan, en Irak et en Syrie ont coûté aux contribuables américains plus de 1,57 billion de dollars depuis le 11 septembre 2001 et la guerre en Afghanistan, qui a traîné pour devenir le plus long conflit américain, a commencé il y a 19 ans et a coûté 193 milliards de dollars aux contribuables américains, selon le Pentagone.

Source : Observateur Continental