Le corridor anti sanction US relie le golfe Persique, les Caraïbes et péninsule coréenne

Mercredi, 2 septembre, 2020 - 16:00

Pour rappel, environ un tiers de la population mondiale et 20% de l’économie mondiale sont sous sanctions. A force de sanctionner le monde entier, il était écrit que les pays finiraient par s’organiser, rendant les sanctions inefficaces et même contre-productives (ndlr)

 

L’Organisation iranienne pour le développement du commerce a annoncé le début de nouvelles négociations avec la Corée du Nord pour renforcer les relations commerciales entre les deux pays.

Lors de récents négociations entre Hamid Zadboum, chef de l’Organisation de développement du commerce au ministère iranien de l’Industrie, des Mines et du Commerce, et Han Sung-oh, ambassadeur de Corée du Nord à Téhéran, la nécessité de renforcer les relations commerciales bilatérales a été soulignée.

« Le renforcement de coopérations commerciales entre les entreprises privées de deux pays est une nécessité », a déclaré Hamid Zadboum.

Tout en remerciant le Guide suprême de la révolution islamique et le président iranien, l’ambassadeur nord-coréen a souligné l’importance de la solidarité entre les deux pays face aux sanctions américaines et le renforcement des coopérations économique, commerciale et culturelle avec l’Iran.

La partie nord-coréenne a également salué les efforts réussis de la RII face à la fois à deux questions que sont celles du coronavirus et des sanctions.

Évoquant les relations de longue date entre l’Iran et la Corée, l’ambassadeur de la Corée du Nord à Téhéran a appelé à davantage de contacts et de réunions pour rehausser le niveau de coopération économique entre les deux pays et a suggéré que l’Organisation iranienne pour le développement du commerce et le Comité nord-coréen de développement du commerce créent un comité commercial conjoint.

« Un tel comité pourra recevoir les demandes sur les marchés des deux pays et y répondre dans le cadre d’une coopération conjointe. Dans le même temps, il assurera le suivi de toutes les exigences en matière de coopération commerciale. Les réunions de ce comité se tiendront périodiquement à Téhéran et à Pyongyang », a ajouté Han Sung-oh.

Le directeur général de l’Organisation iranienne pour le développement du commerce, tout en appréciant les opinions constructives de l’ambassadeur de Corée du Nord, a qualifié de fructueuse la formation d’un comité mixte du commerce après la finalisation des études sur la façon de le mettre en œuvre aux ministères iraniens de l’Industrie, des Mines et du Commerce et des Affaires étrangères.

« En plus des capacités des deux pays, la coopération de pays tiers peut également être fructueuse », a souligné Zadboum.

 

Source : Press Tv