La Hongrie renforce son arsenal juridique contre la promotion de l’homosexualité, de l’idéologie transgenre et de la pédophilie

Jeudi, 17 juin, 2021 - 09:03

Le projet de loi interdit de montrer du matériel pornographique ou du contenu décrivant l’homosexualité ou le transgenre aux mineurs de moins de 18 ans. D’autres mesures incluent un registre des délinquants sexuels, des réglementations sur l’éducation sexuelle et des politiques plus strictes contre la pornographie enfantine.

L’Assemblée nationale hongroise a approuvé le projet de loi par 157 voix pour et une contre. Les parlementaires de gauche, surpassés en nombre par la super-majorité conservatrice hongroise, ont boycotté le vote.

L’éducation sexuelle « ne doit pas viser à changer le genre ou à promouvoir l’homosexualité » et ne peut être menée que par une liste approuvée d’individus et d’organisations en vertu de la nouvelle loi, selon un communiqué de presse du parti au pouvoir hongrois, le Fidesz. Les restrictions sur l’idéologie LGBT s’appliquent également à la télévision et aux publicités.

Pour garantir « la protection des droits des enfants, la pornographie et les contenus qui représentent la sexualité à ses propres fins ou qui encouragent la déviation de l’identité de genre, le changement de genre et l’homosexualité ne doivent pas être mis à la disposition des personnes de moins de 18 ans », indique le projet de loi.

La législation anti-pédophilie est la dernière action d’une campagne de plusieurs années en Hongrie pour protéger les enfants de l’idéologie libérale et préserver les valeurs chrétiennes du pays. Depuis 2018, la Hongrie, dirigée par le Premier ministre Viktor Orbán, a supprimé les cours d’« études de genre », interdit l’adoption entre personnes du même sexe, et inscrit la famille naturelle dans la constitution nationale.

Source Média Presse Info