La Grande-Bretagne prépare des manœuvres sans précédent depuis la guerre froide en Europe de l’Est

Mardi, 3 mai, 2022 - 13:22

Les Occidentaux préparent des exercices de grande envergure dans les pays avoisinants de l’Ukraine. Il est ainsi question de manœuvres militaires que le Royaume-Uni devrait superviser dans plusieurs pays d’Europe de l’Est, avec la participation de 8000 militaires britanniques, selon le ministre britannique de la Défense Ben Wallace.

Ce dernier a indiqué que des dizaines de chars et 120 véhicules de combat blindés seront déployés en Finlande, jusqu’à la Macédoine du Nord, dans le cadre d’un projet qui avait été planifié depuis plusieurs mois et qui a été renforcé depuis le déclenchement de l’opération russe en Ukraine.

Selon lui, ces entrainements verront aussi la participation des forces des alliés, des partenaires de l’OTAN et de la Force de l’Infanterie conjointe.
Cette dernière comprend 8 États : le Danemark, la Suède, l’Estonie, la Finlande, la Lituanie, la Hollande, le Norvège et Latvia.

« À aucun moment la sécurité en Europe n’a été aussi importante ; il s’agira de la plus grande opération de déploiement conjointe depuis la guerre froide », a-t-il avancé.

Des militaires britanniques se sont déployés la semaine passée en Finlande pour faire part à des exercices censés améliorer les performances des forces britanniques et finlandaises afin d’agir en tant que force commune.

Le mois de mai prochain, des forces britanniques vont se déployer à la frontière entre l’Estonie et Latvia aux côtés de 18 000 militaires des États de l’OTAN dont la France et le Danemark. Ils formeront une partie de la « présence avancée renforcée » de l’OTAN sous la direction des Britanniques.

À noter que le chef de l’OTAN Anders Fogh Rasmussen avait déclaré depuis quelques semaines que 4 nouveaux groupes de combats allaient se rendre vers les pays de l’Europe de l’Est pour consolider leur défense face à la Russie. Ce qui va élever à 8 les groupes de combats déployés entre les Baltiques et la mer Noire.

Les États-Unis ont indiqué pour leur part vouloir déployer 3000 militaires pour soutenir les forces de l’OTAN en Europe de l’Est.

2000 seront transférés depuis la base Fort Prag de la Caroline du Sud en Pologne et en Allemagne et un millier de ceux qui sont stationnés en Allemagne seront expédiés en Roumanie.

Source : Réseau International