Général (2S) de Cacqueray : La défense de la France est un domaine qui échappe au sens politique et implique tous les Français

Jeudi, 29 avril, 2021 - 15:43

 

Suite à la tribune qui dépasse désormais les 10 000 signatures d’anciens militaires, le général (2S) Norbert de Cacqueray explique les raisons de sa participation. Extraits :

Ma signature poursuit deux objectifs : lancer un cri d’alarme vis-à-vis du gouvernement et sensibiliser l’opinion publique sur l’état actuel de la France.

Je me borne à constater les actualités récentes : une voiture de la police attaquée par une quarantaine de voyous, un poste de police attaqué avec des mortiers de feux d’artifice, des maires qui demandent des renforts de police, sans remonter jusqu’au Bataclan et jusqu’à ce malheureux abbé assassiné au pied de son autel. C’est effarant ! Ça chauffe dans tous les coins.

La ministre des Armées a demandé des sanctions. Mais à quelle sanction un militaire à la retraite peut-il s’attendre ?

Je n’en sais rien. Il y a une question de discipline formelle et une question de discipline de l’esprit. Dans l’esprit, il faut faire attention, quand on se nomme avec son grade, à ne pas engager l’institution elle-même. Il faut être responsable de ses paroles. La ministre des Armées aurait été plus inspirée de se réjouir du fait que des militaires à la retraite soient encore passionnés par la France, au lieu de lancer des anathèmes (…)

La défense de la France est un domaine qui échappe au sens politique tel qu’on le définit aujourd’hui. La défense de la France, c’est un problème qui implique tous les Français. Cela va au-delà du domaine politique pur tel qu’on l’entend aujourd’hui.

La publicité bien involontaire que nous ont faite Mme Parly et la ministre de l’Industrie et M. Mélenchon a fait que cela a touché un panel important de la population française. Notre but est atteint car un certain nombre de Français ont été sensibilisés par ce biais-là.”

Source : Salon Beige