En Russie, la Constitution va-t-elle fermer définitivement la porte au mariage homosexuel ?

Vendredi, 7 février, 2020 - 17:47

Après les changements constitutionnels annoncés récemment par Vladimir Poutine, les initiatives visant à renforcer les “valeurs traditionnelles” se multiplient. Ainsi de l’idée d’inscrire dans la Loi fondamentale qu’une famille ne peut résulter que de l’union d’un homme et d’une femme.

Le processus de modification de la Constitution lancé par Vladimir Poutine pourrait se prolonger en raison du grand nombre de propositions d’amendement, annonce le quotidien gouvernemental Rossiskaïa Gazeta. Parmi ces dernières, la consolidation du statut de la famille en tant qu’“union d’un homme et d’une femme” suscite déjà un vif débat.

La proposition a été faite par Konstantin Malofeev, puissant homme d’affaires aux positions conservatrices etmonarchiques. En tant que chef adjoint de l’Assemblée populaire russe mondiale, une organisation publique sous les auspices de l’Église orthodoxe russe, il considère, comme le rapporte Gazeta.ru, que cet amendement permettra d’“introduire dans la Loi fondamentale les valeurs morales traditionnelles”.

Pour l’heure, selon le quotidien Novyé Izvestia, l’initiative a été soutenue par de nombreuses personnalités politiques, comme le membre du Conseil d’État de la République du Tatarstan Farid Moukhametchine et le vice-président de la Douma, Piotr Tolstoï. Le sénateur Andreï Klichas, coprésident du groupe de travail chargé d’élaborer les propositions d’amendement, surtout connu comme auteur des lois sur “le manque de respect à l’égard du pouvoir” et “l’Internet souverain”, en est aussi un fervent partisan. Il a ainsi déclaré :

Nous avons conclu que rien n’empêchait de modifier le préambule de la Constitution.

Valeriia Anikushina

 

Source : Courrier International