Dévastation de la base militaire de Yavorov

Mercredi, 16 mars, 2022 - 11:36

 

Le 13 mars 2022, l’armée russe a dévasté le camp ukrainien de Yavorov (photo). Il s’agit du plus grand camp d’entraînement militaire en Europe. Il a été construit par les Soviétiques pour simuler le déploiement en formation de combat et l’attaque d’une division de chars, puis légué à l’Ukraine. Il était utilisé depuis huit ans par l’Otan pour former les soldats de la Défense territoriale ukrainienne, c’est-à-dire les bandéristes (ou « néo-nazis » selon la terminologie russe).

Depuis le début du conflit, il était devenu la plaque tournante d’approvisionnement en hommes et en matériel de l’armée ukrainienne. Une gigantesque livraison venait d’avoir lieu, depuis la Pologne et la Roumanie, le 12 mars.

Selon l’armée russe, au moins 180 mercenaires étrangers ont été tués, ce que le gouvernement ukrainien dément sans convaincre.

Cette affaire atteste que 

 Contrairement à ce que prétendait l’Otan jusqu’à présent, des soldats de l’Otan étaient bien présents en Ukraine depuis huit ans. Quantité de photographies viennent d’être publiées sur internet à ce sujet. 

 Les armes détruites valaient probablement plusieurs centaines de millions de dollars. Elles étaient offertes par l’Union européenne et les États-Unis.

Source : Réseau Voltaire