Qamichli est beaucoup plus qu'une base aérienne

19.03.2020

Est-ce que la Russie détiendrait une base secrète en Syrie ? C’est en tout cas ce que révèle Avia.pro, faisant état de la découverte par image satellitaire d’une grande base aérienne militaire russe en cours de construction en Syrie.

Selon Avia.pro la Russie aurait commencé à établir en Syrie sa plus grande nouvelle base aérienne militaire, qui serait aussi impressionnante que la base aérienne de Hmeimim.

Les images satellitaires montrent que la nouvelle base aérienne militaire russe serait donc située dans la ville de Qamichli, dans le nord de la Syrie.

 À Qamichli, sont déjà employés des systèmes de défense aérienne modernes Pantsir-S, capables de repousser non seulement les frappes aériennes, mais également les attaques de missiles de croisière. Mais ce n’est pas tout : des systèmes de défense aérienne Tor-M2 ont également été déployés dans cette région, ce qui indique que la Russie est prête à contrer toutes attaques et menaces.

Les images satellites montrent également la présence d’au moins quatre hélicoptères militaires, des avions d’attaque Su-25 et des avions de transport militaire Il-76 dans la base des VKS (les forces spatiales des Forces armées de la Fédération de Russie à Qamichli).

Ces images satellitaires prouvent la présence déterminée et définitive de la Russie à Qamichli, puisque la localité est hautement stratégique, située entre la Turquie et l’Irak et donnant ainsi l’accès à la fois au ciel de ces deux pays et permettant à l’armée russe de prendre le contrôle de toute la partie orientale de la Syrie.

Ceci pourrait être un revers de taille pour les USA et leurs alliés, présents sur le terrain et et tentant d’empêcher la Russie de s’imposer définitivement à Qamichli.

Ce mardi 17 mars, les véhicules blindés américains ont d’ailleurs forcé l’armée russe à quitter une zone importante du nord de la Syrie.

En effet alors que les militaires russes, présents sur le terrain en soutien à l’armée syrienne et cela par le biais de la demande du gouvernement syrien ont tenté d’entrer dans la zone située derrière la grande ville syrienne de Tall Tamer, plusieurs unités de véhicules blindés américains ont bloqué la route des militaires russes, obligeant ces derniers à quitter la zone.

Source : Press TV