L’Iran poursuivra le renforcement de ses relations économiques avec la Syrie

19.06.2020

Téhéran-SANA / Le ministère iranien des Affaires étrangères a affirmé que les mesures coercitives américaines unilatérales imposées à la Syrie, surtout la soi-disant /Loi César/, constituent une violation du droit international et des droits de l’homme.

Cité par l’Agence Fars, le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, Abbas Moussavi, a indiqué que son pays poursuivra le renforcement de ses relations économiques avec la Syrie malgré ces mesures.

« Ces sanctions non humanitaires et la propagation du Coronavirus aggravent la souffrance du peuple syrien », a précisé Moussavi, ajoutant que l’Iran ne s’intéresse pas à ces sanctions injustes et unilatérales qui s’inscrivent dans le cadre du terrorisme économique imposé aux Syriens pour déstabiliser leur pays.

 Source : SANA