Les Émirats soutiennent la Syrie contre la Turquie

13.04.2020

Selon Middle East Eye, le prince régnant d’Abou Dhabi, Mohammed bin Zayed, a décidé de soutenir la libération du gouvernorat d’Idleb (Syrie) occupé par des jihadistes et l’armée turque. Il a proposé 3 milliards de dollars pour soutenir l’armée syrienne.

La Russie a utilisé la Turquie pour organiser le repli des jihadistes à Idleb. Elle a réalisé ses objectifs stratégiques en libérant Damas et Alep, puis en développant la base militaire maritime de Tartous.

En janvier et février, la Turquie avait transféré plus de 5 000 jihadistes d’Idleb pour combattre les Émirats en Libye.

Le 5 mars, la Russie et la Turquie signaient un accord —jamais appliqué— de cessez-le-feu. Sans en tenir compte, la Syrie, soutenue par les Émirats, poursuivait la libération de son territoire avant d’être appelée à cessez-le-feu par le ministre russe de la Défense, Sergueï Choïgou, venu spécialement rencontrer le président el-Assad à Damas le 23 mars.

Les Émirats ayant déjà versé deux fois 250 millions de dollars, le prince Mohammed bin Zayed téléphona à son homologue syrien, le 27 mars, pour accepter d’utiliser cet argent non pas pour bouter les Turcs hors de Syrie, mais pour lutter contre le coronavirus.

 

Source :Réseau Voltaire