Un islamiste assigné à résidence en fuite

Lundi, 12 septembre, 2016 - 09:45

Ancien du groupe islamiste armé connu pour ses compétences d’artificier, Merouane Benahmed, un Algérien de 42 ans, avait été condamné en 2006 à 10 ans de réclusion pour tentative d’attentat. Libéré dès 2011, l’individu était assigné à résidence à Evron en Mayenne. Ne s’étant pas présenté jeudi à l’un de ses 4 pointages quotidiens à la gendarmerie, les forces de l’ordre ont constaté sa disparition après avoir perquisitionné son domicile, totalement vidé. Un mandat de recherche international a été délivré. Ce n’est pas la première fois que Merouane Benhamed brise son assignation à résidence. A l’été 2015, alors qu’il était hébergé à Châteaulin dans le Finistère, il avait été condamné à 4 mois de prison pour avoir refusé de se présenter à la gendarmerie. La Cour européenne des droits de l’Homme ayant refusé son extradition vers l’Algérie en raison de sa condamnation à mort, il était déplacé de département en département, déjà 6 différents en 5 ans.