Quatre mois de prison avec sursis requis à l’encontre d’Eric Drouet, figure des Gilets Jaunes

Jeudi, 6 juin, 2019 - 11:40

La répression du régime macroniste à l’égard des Gilets Jaunes se poursuit, et tous les coups sont permis…

 

Le parquet de Paris a requis mercredi quatre mois de prison avec sursis et 500 euros d’amende à l’encontre d’Éric Drouet, figure emblématique du mouvement des “gilets jaunes”, pour avoir participé à une manifestation non déclarée avec une sorte de matraque dans son sac.

Le jugement sera rendu le 4 septembre. Le chauffeur routier de 34 ans avait été interpellé dans l’après-midi du samedi 22 décembre, lors de l’acte 6 de ce mouvement inédit, dans le quartier parisien de la Madeleine, au milieu de quelques dizaines de manifestants bloqués dans une rue par les forces de l’ordre. Le procureur a demandé qu’il soit reconnu coupable de tout ce qui lui est reproché: “participation à un groupement formé en vue de violences ou de dégradations”, ainsi que “port d’arme prohibé de catégorie D” – “un bout de bois” selon la défense, “une matraque en bois” pour l’accusation.

Source : Media Presse Info