l'Autriche remet 2 réfugiés soupçonnés de terrorisme à la France

Vendredi, 29 juillet, 2016 - 17:15

Adel Haddadi et Mohamad Usman, un algérien et un pakistanais, sont soupçonnés d'avoir voulu gagner la France pour participer aux attaques de Paris qui ont fait 130 morts et plus de 350 blessés. Ils s'étaient fait passer pour des réfugiés mais la police grecque avait découvert que les passeports d'Haddadi et d'Usman étaient des faux et les avaient placés en détention.

Ils avaient été incarcérés jusqu'au 28 octobre, avant de gagner l'Autriche où ils étaient hébergés dans un centre d'accueil pour demandeurs d'asile jusqu'à leur interpellation, le 10 décembre dernier.

"Les deux hommes ont quitté le territoire autrichien", a indiqué le parquet de Salzbourg dans un communiqué à propos des deux comparses qui faisaient l'objet d'un mandat d'arrêt européen émis par la France.

Les djihadistes profitent des flux de population pour infiltrer l'Europe afin d'y mener des attaques. La police fédérale allemande estime que 410 terroristes se cachent actuellement parmi les migrants. «Dans le cadre de flux migratoires continus en Allemagne, nous supposons qu'il peut y avoir parmi les réfugiés des membres, des anciens membres, des soutiens ou des sympathisants d'organisations terroristes ou des criminels de guerre islamistes», ont affirmé les autorités allemandes. (source RT) 

Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine