Dictature LGBT

Jeudi, 21 février, 2019 - 18:28

En mai 2016, le conseiller municipal ex-FN avait démâté puis partiellement enterré le drapeau arc-en-ciel, symbole de la communauté LGBT, hissé à côté de l’hôtel-de-ville.

A l’issue de l’audience devant le tribunal correctionnel il s’attendait à un éventuel rappel à la loi mais cet après-midi l’élu municipal ex-FN Djamel Boumaaz a été lourdement sanctionné à six mois de prison avec sursis et 5 ans d’inéligibilité dans l’affaire dite du “Rainbow flag”.

Plusieurs plaintes avaient été engagées notamment celle du maire Philippe Saurel qui avait lui-même hissé le drapeau quelques jours plus tôt. En agissant de la sorte, le conseiller municipal entendait dénoncer des “lobbies en train d’infiltrer les institutions”.

Cet après-midi, l’intéressé a annoncé son intention de faire appel du jugement, “une sanction plus politique que judiciaire”

 

Source : Le Salon Beige