Syrie : Idlib sous un déluge de feu russo-syrien

05.09.2018

Après une interruption de 22 jours, les avions de chasse russes ont relancé les frappes aériennes contre les lieux de rassemblement des groupes terroristes à Idlib, dans le nord-ouest syrien.

Selon l’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH), les appareils russes ont largué des bombes sur les positions des terroristes à Idlib.

 

Cela intervient alors que le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, a déclaré le lundi 3 septembre que la situation dans la province syrienne d’Idlib ne pouvait pas être tolérée indéfiniment.

 

Lavrov a souligné l’importance d’opérer une distinction entre les opposants « politiques » et les terroristes.

Lors d’un discours à l’Institut d’État des relations internationales de Moscou (MGIMO), il s’est exprimé en ces termes :

« Depuis plus de deux mois, on assiste à une recrudescence inquiétante de violations du cessez-le-feu à Idlib. Les positions de l’armée syrienne ont été pilonnées et des groupes armés tentent même d’attaquer les positions de l’armée syrienne depuis Idlib. »

Les groupes terroristes font décoller un grand nombre de drones depuis Idlib et ils tentent de prendre pour cible la base militaire russe à Hmeimim.

« Plus d’une cinquantaine de drones ont été détruits par l’armée russe », s’est-il félicité. Et de poursuivre : « En tant que participants au processus d’Astana, nous redoublons actuellement d’efforts, avec les Turcs, les Iraniens et le gouvernement de Damas, pour faire une distinction entre les opposants “politiques” et les terroristes. »

Il a précisé que les missions seraient effectuées principalement par les militaires.

Lavrov a réaffirmé que les terroristes n’avaient rien à faire en Syrie et que le gouvernement de Damas se réservait le droit de les éradiquer sur son territoire.

En outre, l’armée de l’air syrienne mène depuis ce mardi matin une série de frappes aériennes contre Idlib.

 

Après avoir survolé les gouvernorats de Lattaquié et de Homs, les avions de chasse syriens ont sillonné le ciel d’Idlib et bombardé lourdement les quartiers ouest de cette ville.

L’armée de l’air syrienne a lancé plusieurs frappes aériennes sur la cité de Jisr al-Choghour, non loin de la frontière turque, ciblant un certain nombre de villes contrôlées par le groupe terroriste Hayat Tahrir al-Cham et le Parti islamique du Turkestan.

L’aviation syrienne a également mené des raids dévastateurs sur la ville de Jadariya, où ont été déployés un grand nombre d’éléments de Hayat Tahrir al-Cham.

Il s’agit de la première frappe aérienne de l’aviation syrienne contre Idlib depuis la fête du sacrifice (Aïd al-Adha).

Il semble que l’offensive de l’armée syrienne redoublera d’intensité dans les prochains jours.

 

Source : Press Tv