Les États-Unis demandent à l’Otan d’envoyer environ un millier de soldats en Afghanistan

06.10.2017

Le Pentagone entretient désormais le flou sur ses effectifs engagés en Afghanistan. Il y avait officiellement 8.400 soldats présents dans ce pays avant l’annonce de l’envoi de renforts, faite par le président Trump en août. En réalité, ils étaient déjà près de 11.000…

Quoi qu’il en soit, dans le cadre de leur nouvelle stratégie pour contrer les talibans et autres groupes terroristes en Afghanistan, les États-Unis comptent une nouvelle fois sur l’Otan. D’après Kay Bailey Hutchison, représentante américaine auprès de l’Alliance atlantique, ils entendent demander l’envoi d’environ 1.000 soldats à leurs alliés.

L’Otan est déjà présente en Afghanistan, via la mission Resolute Support, laquelle prit le relais de la Force internationale d’assistance à la sécurité (ISAF) quand il fut mis un terme à la mission de combat de cette dernière. Mais le contingent américain en constitue le plus gros des troupes.

Toutefois, selon M. Bailey Hutchison, la requête américaine n’est pas encore « finalisée ». « Notre objectif est de dire très rapidement, dans environ deux semaines, ce dont nous avons exactement besoin », a-t-elle dit.

Aussi, on se demande bien de quoi les chefs d’état-major des 29 pays membres de l’Otan ont pu parler lors de leur dernière réunion, le 17 septembre, à Tirana (Albanie). D’après le président de ce comité militaire, le général tchèque Petr Pavel, le général Joseph Dunford, le chef d’état-major, interarmées américains, leur avait soumis les besoins exprimés par Washington. Et ils se donnèrent un mois pour un répondre.
Quoi qu’il en soit, Mme Hutchison a insisté sur le fait que la demande américaine serait « très précise » et qu’il s’agirait de demander aux Alliés de fournir des militaires ayant des spécialité bien précises et des « capacités spécifiques. »

« Notre objectif est de commencer à voir une augmentation du nombre de formateurs et de conseillers (au sein de la mission) dès que possible », a ajouté Mme Hutchison.

La réponse des membres de l’Otan devrait être positive. Quinze d’entre eux  ont déjà donné leur accord pour renforcer la mission Resolute Support. Mais, pour le moment, aucun ne s’est avancé sur le nombre de militaires qu’il est prêt à envoyer en Afghanistan, hormis l’Albanie, qui a fait part de son intention d’y porter son contingent de 83 à 113 hommes.

Source : http://www.opex360.com/2017/10/05/les-etats-unis-demandent-lotan-denvoyer-environ-un-millier-de-soldats-en-afghanistan/