Institut Européen des Relations Internationales. Appel pour la clairevoyance politique vis à vis de Iurie Rosca

27.06.2018

Monsieur le Président de la République de Moldavie, Monsieur le Procureur Général,

alertés par des nouvelles de difficultés et de dangers pour l’ancien Vice-Premier Ministre Iurie Rosca, nous saisissons vos Hautes Autorité et Jurisdiction, dans le but de sauvegarder, dans le respect de la loi, les principes et la pratique des droits constitutionnels et politiques, en ce qui concerne l’instruction du dossier de la dite personnalité.

Aux yeux et à l’esprit des observateurs occidentaux, Iurie Rosca apparaît comme le protagoniste politique de la recherche , difficile, d’un positionnement original de la culture et du champ politique moldave entre les options ouvertes de l’Ouest et l’Est européens.

Homme de la troisième voie , celle d’un équilibre réfléchi entre les excès de la mondialisation et du libre échange de l’Ouest et la sauvegarde d’une solution d’enracinement et de continuité historique de l’Est, il représente ,à nos yeux, l’un des garants de l’indépendance et de la souveraineté du pays, ainsi que l’expression tourmentée de la voie
de la liberté individuelle, de l’identité nationale et de la cohésion sociale du pays.

 

Rabaisser la politique à une lutte de factions et à des trafics d’influence signifie réduire les différentes facettes de la question nationale à ses aspects judiciaires , pire, à des régléments de compte.
Ainsi, convaincus du caractère élevé de la bataille des idées,nous plaidons en défense de Iurie Rosca, porteur de l’une des voies de la modernité et d’un choix de progrès civil.

Le desserrement de toute contrainte vis à vis de ce protagoniste du concert politique moldave, est l’une des conditions de l’ appartenance de la Moldavie et de son système de pouvoir à la vie civile internationale et européenne, au sens le plus plein.

A la lumière de votre clairevoyante lecture de la presente cojoncture, vous nous témoignerons notre reconnaissance pour votre haute interprétation de la responsabilité de Iurie Rosca, chercheur courageux du chemin de la gouvernance politique entre l’Ouest et Est et de son sentiment d’appartenance à la nation moldave.

Veuillez croire, Monsieur le Président de la République de Moldavie,
Monsieur le Procureur Général, en l’expression de notre plus haute considération et respect.

Irnerio SeminatoreProfesseur des UniversitésPrésident de l’Institut Européen des Relations Internationales.

 

Source : Flux