Les États-Unis avouent leur implication dans la création de Daech

07.12.2016

C’est ce que Barack Obama, le président des États-Unis, a déclaré, ayant qualifié les erreurs liées à l’invasion de l’Irak de la cause de la naissance de l’EI (organisation interdite en Russie).

D’Al-Qaïda jusqu’à l’EI

Cela ressemble à un paradoxe mais c’est déjà le deuxième faux pas de l’establishment américain. Al-Qaïda a été également créée avec le concours de la CIA, quand les États-Unis ont aidé les islamistes radicaux des pays différents à gagner Pakistan pour s'instruire là dans les camps spéciaux et puis combattre le gouvernement légitime de l’Afghanistan dans les années 80.

La crise de mentalité

Cette déclaration témoigne d’une crise grave de l’analyse et de la prise des décisions dans le domaine de la sécurité. Comme les États-Unis continuent à aider les terroristes en Syrie, il semble qu’en le déclarant ils font deux poids deux mesures et répètent leurs propres fautes mais à variations.