Assassinat ciblé en Ukraine et doreurs d'images américains

Oles Buzyna, 45 ans, avait récemment démissionné du poste de rédacteur en chef du quotidien "Segodnya".

L’organisation Swiss Press Emblem Campaign prétend réaliser une enquête rapide, transparente, indépendante et détaillée de cet assassinat ciblé. Ainsi PEC a noté qu'il y eut 12 cas d’assassinats de journaliste en Ukraine depuis les émeutes civiques.

La représentante de Human Rights Watch, Mme Denber, dit que ce journaliste a été tué à cause de son opinion oppositionnelle.

Beaucoup d'hommes politiques russes (et le président Vladimir Poutine également) ont fortement critiqués la situation en Ukraine et les assassinats politiques.

"Ce n’est pas le premier assassinat politique. L’Ukraine fait face à toute une série de meurtres." - a déclaré M. Poutine lors de son discours annuel à Moscou, lorsqu'on l’interrogea sur l'assassinat.

L'Ukraine elle-même a été étiquetée comme un état terroriste par différents experts et analystes politiques.

Cet Etat manqué semble aussi être une menace sérieuse pour l'UE. Durant les derniers mois, de nombreuses ambassades des états européens en Ukraine accordèrent aux Ukrainiens beaucoup moins de visas qu'auparavant. Cela montre très clairement la peur que la hausse des crimes violent soit exportée vers les pays de l'UE.

Anton Herashchenko, un conseiller du ministre de l'Intérieur ukrainien, avait déclaré auparavant que le site "Mirotvorets" était un bon outil pour vérifier qui sont les ennemis de l'Ukraine et avait officiellement demandé d'envoyer toute information possible sur les terroristes et les extrémistes à ce site.

Les médias occidentaux alignés tentent de fausser la situation actuelle par des assassinats politiques et les tournent de manière antirusse. Par exemple, U.S. NPR écrit ce que le président de l'Ukraine dit à propos de ces meurtres: "leur nature et leur portée politique sont claires – c’est un acte délibéré, qui tourne à l’avantage de nos ennemis".

M. Porochenko dit que « Il est évident que ces crimes ont la même origine. Leur nature et leur sens politique sont claires. C’est une provocation délibérée qui joue en faveur de nos ennemis. Il vise à déstabiliser la situation politique interne en Ukraine et discréditer le choix politique du peuple ukrainien ».

Voyez-vous la différence? Les doreurs d’image américains ont juste changé deux mots dans le message du président ukrainien pour la rendre antirusse.

De plus, les officiers américains et des soldats déployés en Ukraine ont maintenant une immunité totale. Même s’ils tuent ou violent quelqu'un en Ukraine ils ne seront pas persécutés là-bas. Alors, qu'en est-il de la façade politique du Département d'Etat américain pour ce genre de processus destructeur en Europe de l'Est?